Femmes et Tech 0 comments on 5 reasons to participate to a #Hackathon

5 reasons to participate to a #Hackathon

Last week I got invited by WHAT (Women Hackers Action Tank) to speak about #Women #Leadership and #Entrepreneurhip during their hackathon event related to Women, Entrepreneurship and Social and Solidarity Economy.

Oooowkey…You said a hacka-what?

What exactly is a hackathon?

I would define it as a tech neologism made up by « hack » (the other word for the computer piracy) and « thon » that relates to « marathon ».

Oooowkey…and then?

And then, a hackathon is generally a 48 hours to help someone in a collaborative thinking transform an idea or a project into something structured. It’s basically like a 48 hours-race, like you are running a marathon. The group has to come up with a clear and structured project in that short period of time. Then the project’s holder has to pitch it in a few minutes (commonly 3 minutes). Continue Reading « 5 reasons to participate to a #Hackathon »

Femmes et travail 0 comments on Consultante tout terrain

Consultante tout terrain

Du diplôme aux talents : une vie, des vies ?

Les six derniers mois j’ai lu énormément d’articles sur LinkedIn traitant de la reconversion professionnelle. Souvent des cols blancs embrassant une nouvelle aventure dans des métiers au contact de l’humain ou des métiers faisant appel à des talents personnels : artisanat, sport, gastronomie … .

Une adolescence de doutes

Quand j’étais au collège, cet âge où on « doit » plus ou moins savoir ce qu’on veut faire plus tard, moi je ne le savais pas encore. Après ma phase rêverie où j’ai voulu être chanteuse (j’adorais Mylène Farmer) ; ma phase ambitieuse où j’ai voulu être tennisman (comme les sœurs Williams), je me suis résolue à trouver de véritables talents en moi qui me permettraient vraiment de « gagner ma vie » (tant soit peu qu’on puisse « gagner » sa vie). Lorsque j’ai commencé à apprendre les langues, révélation ! Je me suis découvert des capacités, des facilités dans leur apprentissage (scolaire hein qu’on se le dise). Alors j’ai décidé que je serais interprète…par chuchotage (si ça existe bien). Disons que je suis passée d’un niveau « aucune idée sur ce que je veux faire » à un niveau « super expertise sur un métier de niche », sans transition aucune. Et puis ça a duré un temps…et ça m’est passé. A partir de ce moment je me suis imaginée une vie où je ferais plusieurs métiers. Puisque je n’arrivais pas à me décider et à choisir, pourquoi finalement choisir en fait ? Dans cette vie je pourrais concilier mon goût pour le dessin Continue Reading « Consultante tout terrain »